Catégories
FASMC Ousmane Ilbo Mahamane rencontre avec

Instaurer une taxe COVID-19 pour financer les recherches

Dans le cadre du Tournoi de débat de la Journée fransaskoise du droit, organisé par l’Association des juristes d’expression française de la Saskatchewan (AJEFS), Marouf Sobabi enseignant de l’école Ducharme et ses élèves de la 7e et la 8e année, se sont distingués grâce à une préparation entièrement virtuelle. Cette année seules les écoles du CÉF de Saskatoon, North Battleford et l’école Ducharme de Moose Jaw y ont participé. 

Catégories
FASMC Ousmane Ilbo Mahamane rencontre avec

Anouma est un exemple d’élève engagée

Anouma Ebrottié, est élève de 11e année au Pavillon secondaire des Quatre Vents. Dans le cadre de la sensibilisation à la bienveillance communautaire, associée à un de ses cours de Français, elle vient de monter un projet de cueillette de nourriture non périssable pour donner aux centres qui en ont besoin à Regina. 

Catégories
FASMC Ousmane Ilbo Mahamane rencontre avec

Semaine de la Santé Mentale

Dans le cadre de la Semaine de la Santé Mentale, Ousmane Ilbo Mahamane à reçu Danielle Bourgeois-Dion conseillère en counseling. Danielle anime beaucoup d’ateliers avec les élèves du CÉF et notamment à Laval élémentaire à Regina. 

Catégories
FASMC Ousmane Ilbo Mahamane rencontre avec

Célébrer les succès étudiants

Dans sa mission de veiller à la vitalité de la communauté en assurant une gamme variée de programmes d’études unilingue (FR) ou bilingue, la Cité universitaire francophone de Regina, a organisé le 22 avril dernier, une cérémonie virtuelle de remise de bourses et de célébrations de la fin du semestre au bénéfice des étudiants bilingues et francophones des programmes d’Études francophones et interculturelles, Certificat en français langue seconde, éducation et sciences infirmières. Les programmes de bourses, sont mis en place grâce à l’appui Fédéral en enseignement dans le cadre du plan d’action 2018-2023 à travers le ministère de la santé. Ousmane Ilbo Mahamane est avec Emmanuel Aito, Ph.D., Directeur de La Cité universitaire francophone, à l’Université de Régina.

Catégories
FASMC Ousmane Ilbo Mahamane rencontre avec

Du recyclage pour le Francothon

Dans le cadre de Francothon 2021 Mme Colette Pelchat de l’école Notre-Dame-des-Vertus de Zenon Parc a mobilisé les élèves afin d’apporter leur contribution avec une activité de recyclage pour soutenir le Francothon. Une activité doublement utile dans la mesure où c’est non seulement un objet d’apprentissage mais aussi un acte de solidarité et de partage. » 

Catégories
FASMC Initiative du Journalisme Local (IJL)

« S’engager, à sa façon »

Cette année, c’est sous le thème « S’engager, à sa façon! », que l’on célèbre notre francophonie. Une célébration qui s’inscrit dans le cadre des Rendez-vous de la Francophonie et qui a pour objectif de stimuler, dans les écoles, le développement d’une identité culturelle francophone dynamique et d’un fort sentiment d’appartenance à la francophonie. Notre invitée est Mélanie Gareau, directrice de l’école St-Isidore à Bellevue, qui a préparé plusieurs activités dans le cadre de la semaine de la Francophonie.

Catégories
FASMC Initiative du Journalisme Local (IJL)

Répondre aux besoins et assurer la réussite des élèves.

Yvette Forcier est intervenante psychosociale au CÉF. En quoi consiste le service de counseling scolaire, quel est sont rôle et à quel genre de collaboration peut-on s’attendre entre elle, les parents, le personnel scolaire et l’équipe d’intervention de chaque école du CÉF?

Catégories
FASMC Initiative du Journalisme Local (IJL)

Comment détecter les 1ers signes de trouble de santé de la petite enfance?

En collaboration avec le CÉF et les partenaires communautaires, Valérie animera des activités à l’intention des parents ayant des enfants de 0 à 6 ans. Valérie Courtemanche est formatrice agréée par la commission des partenaires du marché du travail aux fins de l’application de la Loi favorisant le développement et la reconnaissance des compétences de la main-d’oeuvre. Depuis 2006, des milliers de parents, enseignants, équipes de travail et éducatrices, aussi bien au Québec qu’à l’international, ont eu le plaisir de participer à différentes formations avec Valérie. Elle maîtrise sa matière et nous la transmet de façon créative, dynamique, imagée d’exemples concrets où chacun se reconnaît. Avec son énergie contagieuse, sa bienveillance et sa joie de vivre, elle est un modèle qu’on a envie de suivre. Ses propos percutants, remplis de passion et d’humour, font d’elle l’une des formatrices les plus recherchées.

Préparez vos questions et participez aux rencontres qui auront lieu les :

  • Jeudi 11 mars 2021 de 19h à 21h
  • Samedi 27 mars 2021 de 13h30 à 15h30
  • Jeudi 8 avril 2021 de 19h à 21h
Catégories
FASMC Initiative du Journalisme Local (IJL)

Le viol utilisé comme une arme de guerre dans la région des grands lacs

Animée par Tabitha Mukamusoni

Image trouvée sur la page facebook de Joseph Bitamba

Entretien réalisé le 26 février

Tabitha Mukamusoni reçoit Joseph Bitamba producteur et réalisateur indépendant, il vient de produire un film documentaire intitulé « les oubliées des grands lacs. » Dans ce film documentaire, Joseph Bitamba évoque le viol comme une arme de guerre utilisée en République démocratique du Congo, au Burundi et au Rwanda. Lors de l’ entrevue, Bitamba souligne que la guerre n’est pas le fait de la femme, c’est souvent les hommes qui sont à l’origine des conflits, pourtant les femmes en payent le prix. Les cas de viol ne sont jamais mentionnés après les conflits et personne ne s’intéresse aux victimes. Bitamba déplore que cela ne se produit pas en Afrique seulement, même dans d’autres pays qui connaissent les guerres, le même phénomène se produit. L’exemple parfait qu’il donne c’est l’Irak. Par contre, dans des pays ravagés par les conflits, beaucoup de programmes s’occupent des enfants soldats, des ex-combattants après la guerre mais jamais les victimes de viol ne sont évoquées même les Nations-Unies ne s’intéressent pas à ces femmes. Pourquoi alors cette ignorance, ce producteur et réalisateur indépendant n’a pas de réponse, il espère cependant que plus on en parle plus le monde va changer.

Catégories
FASMC

La Radio Wakanda au service depuis le 03 mars

Présentée et réalisée par Carole Irakoze le 04 mars 2021

Radio Wakanda, femme d’action, une radio crée et animée par la femme, pour les femmes et au service du monde entier. C’est une radio qui a pour cible la femme africaine en générale et la femme burundaise en particulier. Tabitha Mukamusoni, journaliste, cheffe d’antenne Amérique du Nord du Mouvement des femmes et filles pour la paix et la sécurité(MFFPS), coordinatrice de la Radio Wakanda, elle est aussi l’initiatrice de l’idée de créer cette radio dit que c’ est un outil de sensibilisation qui a pour but de donner la parole aux femmes et aux filles africaines en général et burundaises en particulier afin qu’elles aient un espace d’expression qui leur permet de promouvoir leurs droits ; sensibiliser les femmes et filles à se lever pour défendre leurs droits et à se faire valoir dans la société ; faire la promotion du leadership féminin à travers l’exemple positif des femmes qui ont émergé en politique, dans le monde des affaires, en diplomatie, voire même socialement pour motiver les jeunes générations à prendre leur avenir en main ; cette radio donne l’opportunité à chaque femme de se découvrir et de porter sa voix plus loin. Dans une entrevue avec Carole Irakoze, Tabitha Mukamusoni souligne que qu’elle est satisfaite par l’intérêt que le MFFPS a mis dans ce projet ainsi que la Radio Prairie FM. «J’ai initié l’idée parce que je comptais sur les talents des femmes membres du MFFPS et j’en suis ravie aujourd’hui. Le monde médiatique dans lequel j’ai évolué, les femmes journalistes viennent en second lieu, peu de femmes sont à la tête des médias. C’est rare que les femmes traitent des sujets comme l’actualité politique et économique dans des médias burundais alors qu’elles sont capables. » indique Tabitha