Photo : Maria Lepage

Malgré le ralentissement d’activités publiques à Gravelbourg à cause de la Covid-19, l’Association Communautaire Fransaskoise de Gravelbourg tient le coup et continue ses activités. Au programme de cet été, Le camp Maillard prévu à compter du 2 juillet 2020.

Tabitha Mukamusoni

Le 2 juin 2020

Selon Maria Lepage, présidente de l’Association communautaire Fransaskoise de Gravelbourg ACFG, les activités publiques sont au ralenti mais l’association tient le coup malgré tout. Normalement l’association a prévu plusieurs activités pour les mois de juin, juillet et aout. Malgré l’incertitude que la Covid-19 impose le Camp Maillard est en cours d’organisation ainsi d’autres activités qui avaient été planifiées. “Nous espérons que les enfants pourront participer activement. Ils vont être fatigués de ne pas voir leurs amis, de ne pas être avec d’autres enfants. C’est certain que nous allons suivre les consignes de la province. S’il y a quelque chose qui arrive et qui contredit notre organisation, il va falloir qu’on annule l’activité publique. Nous voulons donner espoir aux jeunes et aux parents d’avoir une activité annuelle. Il faut rouler avec le temps mais ça ne nous empêche pas de rêver et de penser que nous pouvons retourner à la vie normale, que nous pouvons faire des activités publiques.”

La participation dans le camp mailler est payante sur un tarif journalier qui n’est pas encore déterminé. L’ACFG compte recruter un animateur qui va s’occuper de l’organisation des activités et cela pas plus tard que dans ces deux prochaines semaines.

Plus d'émissions

Subscribe

Émission 3